Résumé de quatre mois, accroche toi ça va être long

Voilà un bout de temps qu’on a pas donnés de nouvelles, un bout de temps qu’on a pas pris le temps de le faire surtout. Ne nous en tiens pas rigueur, tu sais bien, on est comme ça. On se fait désirer quoi!Bon trêve de plaisanterie, je me dois de te conter quelques rêveries et péripéties…

Comme tu le sais certainement déjà, depuis début septembre c’est un fusil d’épaule quelque peu vagabond que nous avons adopté, mais ne t’en fais pas ! Nous n’avons pas dormis dans la rue. Plutôt dans la tente, dans le hamac, dans un super camion aménagé, sur une structure en bois sur laquelle était accroché une sorte d’attrape rêve gigantesque. Pas comme ceux que l’on met au dessus des lits tu sais. Sur cet attrape rêve était déposé une partie d’un ballotin de paille ce qui en faisait un nid si douillet ! Sous les étoiles, splendide… Nous avons également dormis dans un combi, dans un appart sympa, un autre, un autre, sur un canapé, enfin t’as compris je pense.

On a goûtés à pleins de choses, note bien le fait que je n’ai pas glissé l’adjectif “bon“. Alors ! Des bonnes tambouilles de légumes, des chapatis (on en a même fait) des chopitos, sorte de petits poulpes fris, des patates aïolis, des soupes faites maison, une grosse tortilla, des tartines de fromage et de rillettes (ensemble!!), des champignons fourrés au fromage fondu, de la soupe au chou on ne peut plus poivrée, du camembert au barbecue avec des échalottes et du vin blanc à l’intérieur, enfin t’as compris.


Du coup, dans tout çà, nous avons  été dans pleins de lieux en tout genre. Tout d’abord nous sommes partis d’Angoulême City la ville de la folie pour nous rendre dans le Périgord la région du canard. Tu as certainement entendu nos récits à propos du Rainbow n’est-ce pas ? Après, retour sur Angoulême puis Le Mans allias Cures puis Angoulême. On est allé voir un lac d’argile du côté de Barbezieux.

 


Puis on  s’est remis en route ! Cette fois là on a fait deux tentatives pour s’en aller en direction de Bordeaux. Quel endroit plus stratégique que le rond point de Girac pour faire du stop d’Angoulême vers Bordeaux ? Tout à fait, le rond point de Girac. Néanmoins le premier soir, des nanas super sympa bien sûr, nous ont emmenés et déposés à l’entrée de Claix. Comment te dire… Tu vois où se situe Claix City? À peine à vingt bornes de la ville de départ. Et on peut pas dire qu’il y a beaucoup de gens qui vont à Bordeaux la ville du vin et de la fête! Eh non! Alors on a mis le cap sur Angou hébergés par la Kamouloc allias (évolution nº2) Kamelloc.

 


Enfin arrivés à Bordeaux on a vu les copains et tu sais quoi? On a fait de l’escalade! EH OUAIS! Après on est allés à Hendaye la ville des vacances et du beau temps, tu sais quand tu regarde la météo c’est l’endroit où il fait toujours plus beau ou alors plus chaud. Nous sommes restés à peu près une semaine à Hendaye, il a plut environs une semaine. Néanmoins on a bu de la super soupe faite maison et du jambon iberico beyota, si bon, si bon siiiiii booooon.

 


On est alors remontés sur Bordeaux puis Nantes puis Cholet où l’on a assisté à une pièce de Théâtre ainsi qu’un vernissage avec un poutou. Définition d’un poutou: tout coloré et tout gentil il a trop la fraise et la patate, en bref il est supra génial. Les chemins de Robin et Marie se sont alors séparés, oooooh. L’un au Mans City la ville des voitures super soniques l’autre à Chateauroux City la ville des roux.

 


Une semaine avant de partir nous avons achetés nos billets d’avion, eh non ils ne nous ont pas coûtés si cher ! On est donc montés sur Paris puis avec un câlin de Paul, nous sommes partis, tout excités…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *